ASSAINISSEMENT COLLECTIF


Notre nouvelle station d'épuration a été mise en service en juillet 2011. Elle traite les eaux usées de 1455 abonnés sur les communes d'Ailly sur Noye, Berny, Jumel, Guyencourt.

 

La station est conçue pour contenir les eaux usées de 3780 équivalents habitants. 

 

Voici son fonctionnement simplifié : 

 

Après avoir été utlisée et donc salie, l'eau est recueillie par les égouts et dirigée vers la station d'épuration.

 

  • LE DEGRILLEUR

 

L'eau passe ensuite à travers une grille qui retient les déchets les plus gros comme les branches, les canettes mais aussi les cotons-tiges. Après le nettoyage des grilles, les déchets sont évacués avec les ordures ménagères.

  • LE BASSIN D'ORAGE (facultatif)

 

En cas de forte pluie, la capacité des stations ne permet pas toujours de traiter l'ensemble des effluents. Il est alors nécessaire de stocker une partie des eaux (eau sale + eau de pluie) dans le bassin d'orage en attendant de pouvoir être traitée.

 

 

  • LE TAMIS

 

Le tamis retire les plus petits déchets (sables, graviers...)

  • LE BASSIN D'AERATION

 

Elle consiste à reproduire, mais en accéléré, le processus naturel qui existe dans les rivières.

Les eaux arrivent dans un bassin où se sont développées des bactéries. Ces êtres vivants microscopiques vont digérer les impuretés et les transformer en boues. Cette technique se réalise avec oxygène, de l'air est régulièrement insufflé dans les eaux usées pour favoriser leur développement.

  • LE CLARIFICATEUR

 

Cette étape consiste à séparer l'eau des boues issus de la dégradation des matières organiques. cette décantation est opérée dans des clarificateurs.

L'eau épurée s'en échappe par débordement pour aller rejoindre la rivière pendant que les boues décantées sont raclées sur le fond du bassin.

 

  •  SECHAGE DES BOUES

 

Les boues récupérées du décanteur sont envoyées dans des lits rhizophytes pour y être séchées.

Elles resteront en moyenne 5 ans avant d'être utilisées comme engrais dans l'agriculture.